ACCEUIL / INTRODUCTION

J’ai créé ce blog afin de transmettre mes idées et visions de ce qu’est l’Anarcho-Capitalisme (l’anarcapie), aussi par la bande essayer d’enseigner aux étatistes la voie vers l’abolition de la superstition qu’est l’autorité de l’État.

Je vais commencer par définir ce qu’est un étatiste; toute personne, de conviction de gauche ou de droite, qui supporte l’état et la politique. Personne incapable d’envisager leur existence sans l’autorité qu’est l’état. Nous pourrions aussi appeler ce genre d’individu un socialiste. Ensuite, définissons la politique; la politique c’est un show aussi inutile que La Voie ou le temps d’une paix. La politique et tout ce qu’il l’entoure est un somnifère qui a pour but de nous endormir et nous diviser afin de mieux nous régner. L’état contrairement aux croyances populaires n’est pas à notre service, mais bien au service d’intérêts qui sont loin des nôtres. Notre vie est simplement une arnaque depuis notre naissance. On subit 12 ans d’endoctrinement étatique en plus de la programmation que les médias nous font subir pour s’assurer que nous restions dociles et obéissants. Une fois que nous comprenons les rouages du système, on peut maintenant définir l’état, une entité immorale qui a le monopole sur la violence (la coercition), une entité qui se donne le droit de commettre des actes immoraux que vous n’avez pas le droit de faire, tels le mensonge (la politique), l’usurpation (les lois, le légal), l’agression (l’armée, la police), le vol (agence fiscale) et le meurtre (l’Armée, la police). Eh oui le meurtre, pour faire respecter une loi un état doit être prêt à tuer pour avoir de la crédibilité. Donc maintenant quand les gens supportent l’état, quand les gens participent à l’état et quand les gens votent ils sont complices de tout ce que fait l’état. TUER, AGRESSER ET VOLER.

En résumé, malgré toutes les bonnes intentions, l’État n’est seulement qu’un système complexe et bien ficelé d’esclavage. Après avoir passé les 3 dernières années à essayer de comprendre les systèmes et leurs rouages, dans toutes les propositions de systèmes d’organisations sociales existantes, seule l’anarchie-capitaliste est viable dans tous les scénarios de sociétés. C’est la seule organisation sociale qui permet le maximum d’émancipation. C’est le seul système de valeurs qui n’a pas d’organe coercitif pour faire fonctionner la justice, l’éducation, la charité, l’égalité des chances, la sécurité, la santé, la monnaie, l’économie, les échanges, etc….

L’anarchie-capitaliste est fondée sur la propriété de soi, sur le principe que nous nous appartenons, que notre corps est une entité privée. Dans une société libre, ce qui fait le plus peur au détracteur de l’anarcapie ce sont les corporations. Les corporations étant une création de l’État, leurs existences sont tout simplement impossibles. La seule chose qui existe ce sont les humains et leur production, peu importe la grosseur de ce qu’un individu a pu produire comme organisation, ce sont les gens qui composent l’organisation qui sont les responsables et ultimement le propriétaire.

Toute la société est basée sur les principes suivants;

  • Le principe de non-agression. L’initiation de la violence est proscrite. La violence est seulement justifiable pour se défendre.
  • Toutes les interactions doivent être volontaires.
  • Le respect des ententes mutuel est maître.

Voilà, d’une simplicité flagrante que plusieurs ont peine à concevoir une société basée sur ces trois principes. Mais applicable à tous les scénarios de société inimaginables, ce qui en fait le système par excellence. La beauté de l’anarcapie est que toutes les autres formes d’organisations sociales y sont possibles en son sein, mais doivent être volontaires.